biographie oskar schindler

Oskar Schindler : sa vie pendant la Seconde Guerre mondiale, sa mort et son héritage

Durant l'Holocauste, Oskar Schindler, un industriel allemand membre du parti nazi, a sauvé la vie de 1 200 Juifs en les employant dans ses entreprises d'émaillerie et de munitions. Connue sous le nom d'usine de Schindler, cette entreprise a été implantée en Pologne occupée et dans le Protectorat de Bohême-Moravie. D'abord motivé par le profit, Schindler finit par se rendre à l'évidence de l'horreur de l'idéologie nazie et de la misère des Juifs. La liste de Schindler, un roman paru en 1982, et l'adaptation cinématographique du même nom de 1993, ont tous deux contribué à le faire connaître du grand public.

Qui était Oskar Schindler ?

usine de schindler

Le 28 avril 1908, à Svitavy, en Moravie, naît Oskar Schindler, un Allemand catholique. Après avoir été diplômé d'une succession d'écoles de commerce à Brno, Schindler est allé travailler pour l'entreprise d'équipement agricole de son père et a épousé Emilie Pelzl en 1928. En 1938, il s'engage dans l'armée tchécoslovaque et atteint le grade de caporal suppléant. En novembre 1939, il rachète la société Rekord Ltd, une entreprise d'émaillage appartenant à des Juifs, en profitant pleinement de la politique d'annexion allemande. Il rebaptise la société Oskar Schindler's Deutsche Emaillewaren-Fabrik, dites « Emalia ». En falsifiant les chiffres de production, Schindler a pu maintenir l'activité de l'entreprise qui en tant qu'usine d'armement. Grâce à cela, environ 1 000 personnes juives ont été sauvées, et ont été épargnés des atrocités des camps. L'usine abrite aujourd'hui deux musées.

Comment visiter l'usine de Schindler ?
L'usine de Schindler est une attraction payante, ce qui signifie que vous devrez acheter des billets à l'avance pour visiter les lieux. Réservez vos billets pour l'usine de Schindler en ligne afin de profiter au maximum de votre visite.

Usine d'Oskar Schindler : Visite guidée avec accès coupe-file

Confirmation immédiate
Billets mobiles
1 h 30 min - 2 h
Visite guidée
En savoir plus +

Billets coupe-file : Usine d'Oskar Schindler

Annulation gratuite
Confirmation immédiate
Billets mobiles
1 h 30 min
En savoir plus +

Combo (Réduction de 19 %) : Mine de sel de Wieliczka + Visite guidée de l'usine d'Oskar Schindler

Confirmation immédiate
Billets mobiles
Durée flexible
Visite guidée
En savoir plus +
37,76 €

Visite guidée et histoire d'Oskar Schindler

Annulation gratuite
Confirmation immédiate
Billets mobiles
3 h
Visite guidée
En savoir plus +

Visite guidée du quartier juif de Kazimierz et de l'usine de Schindler

Annulation gratuite
Confirmation immédiate
Billets mobiles
3 h 30 min
Visite guidée
En savoir plus +

Oskar Schindler durant la Seconde Guerre Mondiale

Oskar Schindler a repris l'entreprise Rekord à Zablocie en utilisant la puissance des troupes d'invasion allemandes comme dépositaire. Il fabriquait également des munitions d'artillerie, son usine était donc considérée comme un élément important de l'effort de guerre. Il a ensuite employé plus de 1000 détenu·es juif·ves des camps de concentration, ce qui leur a permis d'être épargné·es par le régime nazi.

Emalia

oskar schindler

Schindler a donné à son comptable, Stern, le bilan d'une usine d'émaillage appelée Rekord Ltd, qui avait déclaré faillite en 1939 et était contrôlée par un syndicat d'industriels de religion juive. Stern lui a recommandé une méthode pour avoir plus d'indépendance vis-à-vis des mandats nazis, y compris la possibilité d'embaucher des personnes juives supplémentaires. Au départ, il a embauché sept employés d'origine juive et 250 Polonais pour cette usine qui est devenue Emalia. À son apogée, en 1944, l'entreprise employait environ 1 750 personnes, dont un millier d'origine juive. Schindler a ensuite enregistré cette entreprise comme une unité de fabrication d'armes et a produit de faux chiffres de production pour justifier son existence.

usine de schindler

Ainsi, les travailleur·euses juif·ves d'Emalia étaient hébergés et en sécurité. Le gouverneur général Hans Frank a publié une directive le 1er août 1940, ordonnant à toutes les personnes juives de Cracovie d'évacuer dans les deux semaines. Seuls les personnes qui travaillaient directement pour l'effort de guerre allemand étaient autorisées à rester. Le fait qu'Emalia soit un élément essentiel de l'effort de guerre a été un facteur déterminant dans la capacité d'Oskar Schindler à protéger ses employés. Il a demandé des exemptions pour les Schindlerjuden (en allemand : juifs de Schindler) chaque fois qu'ils étaient menacés de déplacement. Il affirmait que les épouses, les enfants et même les personnes handicapées étaient des mécaniciens et des métallurgistes indispensables.

Sous-camp de Plaszow

usine de schindler

Les nazis ont commencé à déplacer les personnes juives hors du ghetto à l'automne 1941. Schindler est choqué de voir le ghetto démantelé. Il décide de sauver autant de Juifs qu'il le peut à partir de ce moment-là. En mars 1943, le camp de concentration de Paszów fut créé sur le site de deux cimetières juifs. Le commandant du camp, le SS-Hauptsturmführer Amon Göth, est un sadique qui exécute les détenu·es au hasard. Toutes les industries, y compris celle de Schindler, étaient censées être transférées à l'intérieur des portes du camp, selon le plan original de Göth.

usine de schindler

Au moyen de pots-de-vin et de corruption, Schindler a non seulement empêché la délocalisation de son usine, mais a également persuadé Göth de le laisser créer à ses frais un sous-camp à Emalia, poury loger ses ouvriers et ouvrières ainsi que 450 personnes juives d'autres fermes voisines. Ils étaient protégés de la personnalité sadique de Göth, nourris et habillés de manière décente, et autorisés à pratiquer leur religion. Les responsables sionistes de Budapest ont contacté Schindler par l'intermédiaire de membres du mouvement clandestin juif en 1943. Schindler s'est rendu dans le pays à plusieurs reprises pour rendre compte personnellement des mauvais traitements infligés aux Juifs par les nazis. Il a collecté des fonds auprès de l'Agence juive pour Israël et les a remis à la communauté juive clandestine.

Brünnlitz

usine de schindler

Schindler est informé des plans des nazis de fermer toutes les usines qui ne sont pas étroitement engagées dans l'effort de guerre, y compris l'usine d'émaillage de Schindler. Pour préserver la vie des employés d'origine juive, Schindler décide de réorienter l'usine vers les la production de munitions. Schindler a encore une fois usé de corruption et de persuasion pour convaincre les fonctionnaires de Berlin de l'autoriser à transférer son usine et ses ouvriers à Brünnlitz, dans les Sudètes. C'est ainsi qu'il a sauvé ses employé·es Juif·ves d'une mort certaine dans les chambres à gaz. Schindler a transporté 250 wagons d'équipement et de marchandises vers la nouvelle usine, en plus du personnel.

usine de schindler

L'usine produit peu, voire pas du tout, de munitions d'artillerie utilisables. Lorsque le ministère de l'Armement s'inquiète de la faible production de l'usine, Schindler achète des produits finis au marché noir et les présente comme les siens. Les rations des SS étant insuffisantes pour satisfaire les besoins des ouvriers et ouvrières, Schindler passe la plupart de son temps à Cracovie pour se procurer de la nourriture, des munitions et d'autres fournitures. Emilie, sa femme, restait à Brünnlitz, faisant entrer clandestinement des repas supplémentaires et veillant à la santé des employé·es et à d'autres besoins. Schindler et ses employé·es se sont rassemblés sur le plancher de l'usine le 7 mai 1945 pour entendre le premier ministre britannique Winston Churchill annoncer à la radio que l'Allemagne avait cédé et que la guerre européenne était terminée.

Oskar Schindler à l'après-guerre

À la fin de la guerre, Schindler avait dépensé tous ses revenus en pots-de-vin et en achats au marché noir de provisions. Il se rend à Regensburg, puis à Munich où il vit avec un budget restreint, mais il a eu du mal à s'adapter à l'Allemagne d'après-guerre. En 1949, Schindler s'installe en Argentine, où il se lance dans l'élevage de volailles et, plus tard, de ragondins (recherchés pour leur fourrure). Après la faillite de l'entreprise en 1958, il quitte sa femme et revient s'installer en Allemagne, où il enchaîne les échecs commerciaux, dont une cimenterie.

usine de schindler

Fuite en Suisse

Schindler risquait d'être emprisonné comme criminel de guerre parce qu'il était membre du parti nazi et du service d'espionnage de l'Abwehr. Bankier, Stern et d'autres ont travaillé sur une déclaration qu'il devait remettre aux Américains, attestant de sa participation à la préservation de la vie des Juifs. Pour éviter d'être appréhendés par les Soviétiques, Schindler et sa femme partent vers l'ouest dans leur voiture. Un véhicule transportant la maîtresse de Schindler, Marta, et de nombreux ouvriers juifs avec un lot de produits du marché noir les suit. Ils ont ensuite continué à pied et en train jusqu'à ce qu'ils approchent de Passau, où un commandant juif américain leur a permis de se rendre en Suisse en train.

usine de schindler

Autres projets d'entreprise

Schindler, qui était pratiquement sans le sou lorsqu'il s'est installé à Regensburg puis à Munich, ne s'est pas bien débrouillé dans l'Allemagne d'après-guerre. En réalité, il est dépendant de l'aide des survivant·es juif·ves pour vivre. En 1949, Schindler s'installe en Argentine, où il expérimente l'élevage de poulets, puis de ragondins. Après la faillite de son entreprise en 1958, il quitte sa femme et se réinstalle en Allemagne, où il enchaîne les échecs commerciaux, comme celui d'une cimenterie.

tombe d'oskar schindler

L'héritage d'Oskar Schindler

Oskar Schindler, pendant la Seconde Guerre mondiale, a été l'un des plus grands héros de l'histoire. Il s'est mis en grand danger pour sauver plus de mille détenu·es juif·ves qui étaient promis à une mort certaine. Il a également dû faire face à d'énormes difficultés financières pour fournir des conditions de base aux travailleurs et travailleuses juives. Sa contribution ne peut être dépréciée ou oubliée pour les siècles à venir et son héritage continuera à vivre aussi longtemps que les souvenirs douloureux de l'Holocauste.

tombe d'oskar schindler

Juste parmi les Nations

Le 24 juin 1993, lui et sa femme, Emilie, ont été déclarés Justes parmi les Nations, une distinction donnée par l'État d'Israël aux non-Juifs qui ont activement participé au sauvetage de Juifs pendant l'Holocauste. Schindler est l'un des rares membres du parti nazi à recevoir cet honneur, avec Karl Plagge, Georg Ferdinand Duckwitz, Helmut Kleinicke et Hans Walz.

la liste de schindler

La liste de Schindler

Steven Spielberg a adapté le roman La liste de Schindler de Thomas Kenneally en film en 1993. Liam Neeson a été nommé à l'Oscar du meilleur acteur pour son rôle de Schindler dans le film, qui a reçu sept Oscars, dont celui du meilleur film. L'immense popularité du film a attiré l'attention du monde entier sur l'histoire d'Oskar Schindler.

usine de schindler

Objets commémoratifs

En 1997, dans le grenier d'un appartement, un sac appartenant à Schindler a été déterré, comprenant des photographies et des documents historiques. Des ouvriers fouillant dans des boîtes d'objets collectés par l'auteur Thomas Keneally ont découvert un double carbone d'une version de la liste à la bibliothèque d'État de Nouvelle-Galles du Sud au début d'avril 2009. En août 2013, une vente aux enchères en ligne a proposé un document d'une page signé par Schindler le 22 août 1944.

Foire aux questions : Oskar Schindler

Qui est Oskar Schindler ?

Oskar Schindler était un industriel allemand, membre du parti nazi, à qui l'on doit d'avoir sauvé la vie de 1 200 Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Qu'est-ce que l'usine de Schindler ?

L'usine de Schindler était une usine d'émaillage, puis de munitions, qu'Oskar Schindler a utilisée comme couverture pour protéger plus d'un millier de Juifs du régime nazi.

Le film « La liste de Schindler » est-il basé sur la vie d'Oskar Schindler ?

Le film La liste de Schindler est basé sur le roman du même nom de Thomas Keneally, qui raconte la vie d'Oskar Schindler.

Qu'a fait Oskar Schindler ?

Sous couvert d'être un membre du parti nazi, Oskar Schindler a sauvé la vie de 1 200 Juifs durant l'Holocauste, en les employant dans ses entreprises d'émaillage et de munitions en Pologne et dans le Protectorat de Bohême-Moravie.

Comment est mort Oskar Schindler ?

Oskar Schindler est mort d'une insuffisance hépatique le 9 octobre 1974. Il est le seul membre du parti nazi à avoir été enterré sur le mont Sion à Jérusalem.

Puis-je visiter l'usine d'Oskar Schindler ?

Oui, vous pouvez visiter l'usine d'Oskar Schindler.

Qu'est-il arrivé à Oscar Schindler après la guerre ?

Après la guerre, Oskar Schindler a dû quitter l'Allemagne pour la Suisse afin d'éviter d'être capturé par l'Armée rouge. Il a ensuite demandé le remboursement de ses dépenses de guerre. Plus tard, il a émigré en Argentine et a créé plusieurs entreprises, qui ont toutes échoué. Il a déposé le bilan en 1963.

La liste de Schindler est-elle une histoire vraie ?

Oui, La liste de Schindler est basée sur la vie d'Oskar Schindler.

Où se trouve la tombe d'Oskar Schindler ?

Oskar Schindler est enterré au cimetière franciscain catholique romain du Mont Sion à Jérusalem.